Kayanza: L’opération de vente des graines de maïs mal accueillie

La population de la province de Kayanza s’insurge en faux contre les irrégularités qui ont émaillé la vente de graines de maïs ce lundi.

Ceux qui ont répondu au rendez-vous fixé par l’ANAGESSA indiquent que les commerçants se seraient infiltrés pour acheter cette récolte de maïs en passant par des commissionnaires.

Ntirenganya, une sexagénaire native de la colline Bubezi déplore qu’elle était venue tôt le matin pour pouvoir s’approvisionner quelques kilogrammes de graines de maïs afin de nourrir ses enfants pendant au moins quelques jours.

Elle fait savoir qu’elle n’a pas pu résister aux bousculades qui se sont observées pendant la vente à cause d’un grand nombre d’acheteurs.

Les administratifs à la base qui devraient en premier lieu confectionner les listes n’étaient pas présents sur le lieu de vente indique Nyanzira de la colline Musave, lui aussi qui n’a pas pu acheter ces graines.

Ces habitants de Kayanza demandent qu’à la prochaine, une telle vente soit organisée de façon à ce que tout le monde reçoive au moins une petite quantité.

Sur ces grognes, l’administration ainsi que le bureau provincial de l’environnement,de l’agriculture et de l’élevage à kayanza explique que la quantité des graines de maïs qui était dans le stock de la commune Kayanza était insuffisante, ce qui explique que tout le monde n’a pas été servi.

Selon les procédures de vente fixées par le gouvernement du Burundi, aucune personne ne pouvait recevoir 50 kilogrammes sauf celui qui avait vendu sa récolte à l’ANAGESSA.

Signalons qu’environ 4 tonnes de graines de maïs ont été vendus hier en commune Kayanza.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *