Bururi/Songa: Une pluie diluvienne a causé d’enormes dégâts, la population frustrée

De fortes pluies se sont abattues la nuit de ce mardi à mercredi sur la sous- colline Nyakigo de la colline Muheka de la commune Songa causant d’enormes dégâts y compris le barrage de Jiji-Murembwe en cours de construction qui était touché par les inondations.

De nombreux champs de cultures ont été détruits et des maisons endommagées par cette pluie tombée dès le soir de ce mardi.

Plusieurs localités de la commune songa ont été également affectés depuis quelques temps par des inondations et des érosions causées par cette pluie.

Selon diverses sources sur place, les habitants de cette colline durement touchée ont mercredi matin barricadé la route qui mène vers le site abritant les constructions du barrage Jiji-Murembwe suite à la colère.

Ils indiquent que leurs cultures ont été endommagés par des ruissements en provenance de rigoles qui se trouvaient tout près de la route que la société Orascom avait tracé.

Le matin de ce mercredi, l’administrateur communal de Songa accompagné par la police ainsi que différents chefs des sociétés en charge de la construction du barrage Jiji-Murembwe sont arrivés à Muheka pour s’entretenir avec la population qui demandait des indemnités sur leurs biens disparus.

Selon toujours nos sources, à l’issu de ces concertations, une commission quadripartite composée des administratifs, de la police, des responsables de la société Orascom et de la population a été mise en place.

Elle sera chargée d’évaluer tous les dégâts causés par ces eaux de pluie.

Photo du Barrage Jiji-Murembwe

De plus ajoutent les sources, ces eaux n’ont pas endommagé seulement les plantations, mais aussi ont fortement touché le chantier de ce barrage qui s’est presque transformé en décombres.

Cet incident sourvient une journée après que le première Ministre Gervais Ndirakobuca réunisse les responsables des projets gouvernementaux financés par des organisations internationales au cours de laquelle les retards déjà observés au barrage Jiji-Murembwe ont été évoqués.

Le responsable chargé du suivi des travaux sur le chantier a annoncé contre toute attente que ces retards sont dûs au manque d’ingénieurs qualifiés pour certains travaux.

S’exprimant sur cette préoccupation, le premier Ministre a recommandé que ce barrage Jiji-Murembwe soit érigé selon les normes internationales.

Il sied de rappeler en fin que le budget de ce dernier d’une production de 49.5 méga Watts est estimé à 270.4 millions de dollars américains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *